Famille-Amis-Echanges-Loisirs-Voyages

23 juillet 2017

Cours &Jardins 2017 à Vers-Pont-du-Gard

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 20:05

Un bel après-midi avec Francine durant lequel nous avons déambulé malgré les 34* à travers cet agréable village. Hélas, le si beau lavoir est dans un état déplorable et la commune ferait bien de s’en occuper… N’en pouvant plus vers les 18 h. nous n’avons raté que 4 jardins dont le 13 « aquarelles » que nous n’avons pas trouvé et les livres pliés de Laurence Patri (sculpture de livres), hélas…

Un pot à La Grange, dont la terrasse ne désemplissait pas, pour ne pas être de vieux débris tout secs avant la fin de la visite…

J’ai particulièrement aimé trois artistes très différents les uns des autres : Claude Rocher peintre sculpteur, Tatiana Lassegnore-Matveieff découpeuse de papier et Delphine Molines, jeune peintre ouverte à différentes techniques qui lui réussissent si bien. Mes photos ne sont hélas pas très bonnes vu la chaleur écrasante; le soleil radieux créait des ombres fort appréciées par les visiteurs mais moins par les photographes…

Claude Rocher sculpte dans de l’aluminium fort des poissons aux couleurs vives et que l’on aimerait voir nager dans les arbres de nos jardins mais pose également sur des panneaux de bois des têtes étranges pleines d’expressions, hilares ou tristes. Il sculpte aussi des genres de totems dont les couleurs illumineraient le plus sinistre des jardins.

http://www.rocherclaude.fr/

IMG_4288 IMG_4289 IMG_4290 IMG_4292

Tatiana Lassegnore-Matveieff a une patience infinie pour arriver à découper le papier de cette manière. Les petits « volets » vont dans tous les sens, mais des sens géométriquement parfaits. Les couleurs aussi sont agréables. Derrière les « volets » parfois, par en-dessous, des bribes d’images viennent parfaire l’idée que nos esprits se créent… ou une touche de couleur relève la saveur du tableau.

https://www.tatiana-matveieff.com/

IMG_4300 IMG_4298 IMG_4296 IMG_4295

Delphine Molines peint à l’acrylique des toiles lumineuses, éclatantes de couleurs ou des paysages imaginaires que j’ai beaucoup aimés. Mêlant divers pigments et procédés, elle ne craint pas le noir et banc dont elle tire de très jolies portions de « forêts ».

https://www.artmajeur.com/fr/artist/delphinemolines/portfolio

IMG_4302 IMG_4309 IMG_4308 IMG_4307 IMG_4304

Je suis restée aussi pantoise d’admiration et de respect dans la maison de Michèle Reverbel, écrivain public au début puis devenue « Eveilleuse d’écriture ». Son parcours, riche et enrichissant pour ceux qu’elle a rencontrés, l’a emmenée dans toute la France et même hors les frontières. Tous les témoignages qu’elle a reçus, le réconfort, voire la force qu’elle a su insuffler tout au long de sa carrière à des laissés pour compte, entre autres, mais je devrais plutôt dire « mission » ou encore « vocation ». Tous les vendredis je la vois au marché de Saint-Quentin dans un tout autre domaine, travaillant pour un commerçant que j’aime bien.

Nous avons été aussi pleines

Une semaine avec nos petites chéries…

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:32

… nos petites chéries qui grandissent… Am sera bientôt de la même taille que moi ! L’ado dans toute sa splendeur et toutes ses ambiguïtés. Par bonheur elle apprécie encore les câlins et n’a pas perdu son sens de l’humour. Al fait preuve de réparties aussi vives que redoutables de pertinence. Que du bonheur et des rires avec elles, c’est court une semaine mais c’est déjà mieux que 4 jours, hein ?

Elles nous ont fait retourner au Laser Games (qui nous amuse aussi) et avons à nouveau combattu au baby foot – ce que l’on ne déteste pas non plus car avec elles, on ne peut rien détester. Surtout, j’aime faire râler ma petite Al qui me répète sans cesse : « mamie, on mouline pas » !

Chez Martine et Morgan elles ont pu se baigner, faire le goûter et approcher les chevaux. Alicia est même montée sur Silk qui est le plus haut ! Elles ont admiré le beau haras, avec la pluie qui peut y tomber à volonté !

IMG_3927 IMG_3934 IMG_4067 IMG_4069 IMG_4085 IMG_4093

Jean-Pierre a de nouveau mené la dure bataille de l’eau contre ses deux adversaires favorites… et elles ont créé de beaux arc-en-ciel avec le tuyau d’arrosage, l’arme redoutable de papi ! Un matin nous sommes allés à Nîmes pour prendre possession de mes horribles nouvelles lunettes, trouver quelques habits pour les chéries et manger à côté de la cathédrale dans un bon italien.

IMG_3881 IMG_3862 IMG_3864 IMG_3896 20170712_133142 20170710_134159 20170710_134219

Puis ce fut LE  GRAND jour à INDY PARC, entre Barjac et Vallon Pont d’Arc, à 45 min. de chez nous. En allant, nous avons essuyé un bel orage qui a rendu pendant deux bonnes heures le parc impraticable, tout était détrempé. Heureusement, le temps d’aller manger très bon à Vagnas au Bar des boulistes, le soleil revient. Les filles ont adoré leur magret au miel et thym, le dessert île flottante aussi… Puis l’heure cruciale est arrivée, fallait décider quel parcours dans ce parc génial et désigner un « volontaire » pour accompagner notre chérie de moins de 12 ans dans « Le Bois des musiciens » à travers lequel on chemine par des ponts branlants en filet, passant d’une cabane haut perchée à la suivante encore plus haute dans les arbres. Les escales, petites plateformes pour trois personnes maxi, bougent beaucoup et grrr… là il y a chaque fois un instrument imitant, pour la plupart des chants d’oiseaux. Petit répit avant d’entamer une descente rapide en toboggan qui me projette sur un filet trampoline dont je ne pus me relever avant quelques minutes tant je riais de me retrouver comme un gros sac secoué de toutes parts… il y avait quelques lascars de bons poids qui jouaient comme leurs gosses… A peine arrivée enfin sur terre ferme que les deux petites disent : « allez mamie on retourne, on n’a pas fait le parcours complet, on n’a pas été tout en haut, allez mamie » ! Le temps de reprendre mes esprits et nous repartons : plus c’est haut, plus c’est beau n’est-ce pas ?! Le deuxième passage, en effet, m’a encore fait rire, parfois jaune, parfois aux larmes ! Aîe aîe aîe quelle aventure ! Il y a de fortes chances que l’on doive y retourner un jour… lire les légendes sur les petites photos !

IMG_3950 IMG_3943 20170711_152059 20170711_143458 IMG_3967 IMG_3971 20170711_145914 IMG_3968 IMG_4001 20170711_171808 20170711_162459 IMG_3992

Fin de journée au Gardon IMG_4116 IMG_4106 IMG_4122 et feux d’artifice depuis le jardin IMG_4133

Marché nocturne de Flaux où l’embarras du choix de cadeaux et bijoux s’avère difficile IMG_4053

Six jours magnifiques, puis hélas, c’est déjà le jour du départ en gare d’Avignon TGV :   IMG_20170715_183012 IMG_4222

 

28 juin 2017

Un ciel très menaçant…

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:57

Nous avons, de justesse je pense, échapper à la grêle. Le ciel autour de nous  était noir, bleu acier, verdâtre… en provenance des Cévennes et même de la mer, contraste saisissant avec nos fleurs encore pleines de soleil. Le vent est arrivé en grand annonciateur, puis une forte pluie mais rien de grave, tant mieux !

IMG_3771 IMG_3772

27 juin 2017

Une semaine d’aquarelle chez Bernard Völlmy

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 16:32

Durant les canicules, nous étions cinq femmes et un homme à nous rendre chaque jour de la semaine chez Bernard pour peindre sous sa houlette. Un cadre idyllique et paisible. Fidèle à lui-même : patient, souriant et prompt aux bons conseils qu’il est chaque fois judicieux de réécouter; nous préparant le café ou le thé, matin et après-midi avec petit Ragusa venu tout droit du Pays de Vaud… Pas de débutant véritable cette fois, chacun repartant le dernier jour avec au minimum deux aquarelles réussies. Les repas de midi, sous la verrière (un peu chaud, chaud…) étaient excellents et le rosé nous désaltérait agréablement… En fin d’après-midi nous repartions tous contents mais fatigués…

IMG_3683 IMG_3677 IMG_3690 20170622_135057 IMG_3667 IMG_3656 bibi prise par d'Elisabeth IMG_3664 IMG_3686 IMG_3666 IMG_3681 20170622_163435 IMG_3676 IMG_3670

 

17 juin 2017

Trois jours dans l’Aveyron

Classé sous FRANCE Aveyron LARZAC — zuppigerjeanpierre @ 17:40

Nous étions invités par Francine et son Jean-Pierre à passer trois jours dans leur havre de pierres – authentique aveyronnaise – en pleine campagne dans un adorable hameau. Le soleil, la température estivale (jusqu’à 36) et le cadre furent des conditions idylliques pour ces jolis moments d’amitié.

J’aime traverser les Causses (celui du Larzac et celui de Blandas déjà parcouru) et leurs paysages magnifiquement sauvages (hélas pas le temps de flâner avec JP No 2). Juste j’ai pu photographier une lavogne : terrain aménagé des creux naturels (les sotchs) en les étanchant par un tapis argileux pour capter et retenir les eaux de ruissellement et en les pavant de pierres calcaires afin que la couche d’argile ne soit pas percée par les onglons des brebis.

Dans la cuisine, non, pas le parfum de ces saucissons et de ce jambon, ils sont factices : Francine les a confectionnés il y a quelques années alors qu’ils travaillaient tous deux pour le cinéma et réalisaient des décors de films.

IMG_3429 retour Combret (10) IMG_3570 IMG_3331 bis 20170611_172240IMG_3341 20170611_172439

Ils nous ont fait voir des menhirs (en copies, car les véritables sont au musée) cachés sous des arbres, près de Coupiac sur le Mousse. N’est-ce pas un nom charmant ? En dehors du village, il nous ont fait découvrir l’ancien cimetière de Massiliergues et sa petite chapelle. Un petit cimetière paisible, en pente douce sous de grands arbres. Il n’est plus utilisé depuis 1933 mais on y ressent une impression de douceur et on a envie de croire que tous ces « allongés » sont morts sans souffrance et se reposent sans regrets, l’âme en paix…

château IMG_3357 IMG_3350 IMG_3359 20170611_190031 cimetière marsilliergues (8) cimetière marsilliergues (20) cimetière marsilliergues (22)

Le soir nous mangeons sous le vieux noyer magnifique qu’il faudra, hélas, bientôt tronçonner un peu tant il menace de se coucher un soir d’orage car ses branches sont grosses et lourdes.

Le lendemain, Brousse-le-Château sur son rocher, est une magnifique cité dans laquelle ont été respectés l’aspect ancien des maisons (15e et 16e), les ruelles en calades, les plantes et les herbes, la tranquillité des habitants. On y entre par un superbe pont gothique. Toits en lauzes et murs de grès. Le Tarn et l’Alrance apportent l’eau pour les cultures en restanques, ou en contrebas.

IMG_3436 IMG_3476 IMG_3441 IMG_3437 IMG_3447 IMG_3434 IMG_3453 IMG_3486 IMG_3475 IMG_3463 IMG_3482

Combret-sur-Rance, sur un piton rocheux lui aussi, est un très joli village de grès rouge qui fut une baronnie et donc une place forte de la défense du Rouergue méridionale. Ah! ces inégalités sociales vers lesquelles il semblerait que l’on retourne rapidement… Bref! les constructions sont très anciennes et on trouve encore dans Combret des inscriptions en espagnol. Une « halle » de justice médiévale avec en « garde du corps » une croix de pierre sculptée et des maisons à encorbellement de l’époque Renaissance.

 IMG_3517 IMG_3525 20170612_182026 IMG_3556 IMG_3552 IMG_3544 bis IMG_3537 IMG_3529 IMG_3560 IMG_3557

Saint-Sernin-sur-Rance, un village d’environ 670 Saint-Serninois et Saint-Serninoises. Nous n’aurons hélas pas vu grand’chose de ce village qui possède une très belle collégiale du XIVe et XVe s., un édifice classé au titre des monuments historiques dès 1930, dont nous ne nous serons pas approchés. En passant, nous avons vu sur la Place de la mairie, la statue de Victor, L’Enfant Sauvage; de cette étrange histoire François Truffaut a tiré un film dans les années 70. Nous avons fait un crochet pour que F. et son JP. revoient la maison de leurs amis dans laquelle ils avaient ensemble passés de si bons moments.

IMG_3586 20170612_163956 20170612_164036 IMG_3500

Nous avons passé rapidement à Plaisance, dont les habitants ne sont pas des plaisantins mais les Plaisançais. Egalement à Saint-Sernin où nous avons pris le temps de visiter deux petits musées. Un sur la vie d’autrefois dans le village; dans l’entrée il y a une ancienne petite armoire avec une affichette nous indiquant comment mettre la lumière dans ce musée local. Heureusement, car dans la dernière pièce sombre trône à une table une mégère en cire capable de vous inspirer les pires cauchemars, voire de vous jeter un sort. Puis, bien sûr, des fers à repasser, des outils, des bancs d’école, photos, etc… et l’autre, minuscule, un peu plus bas dans le village, conservant de très beaux petits menhirs.

IMG_3501 IMG_3506 IMG_3516 IMG_3512

 

 

 

 

 

 

12345...101

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56