Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

22 septembre 2008

Le Bas St-Laurent – Rivière-du-Loup

Classé sous CANADA Le Québec — zuppigerjeanpierre @ 18:23

palaisdejusticedekamouraska.jpg     rivireduloupkamouraska030.jpg    rivireduloupkamouraska026.jpg
Kamouraska
Dans cette petite ville toute plate mais très jolie dont la plus grande maison aux allures de château est évidemment le « palais de justice », nous faisons juste une halte histoire d’acheter deux petites choses pour Antoinette et Jacqueline du choeur mixte de notre village « Les 3 sapins » qui sait si bien chanter  »Kamouraska » !

En descendant sur Rimouskic’est beau    unautoktone.jpg      endescendantsurrimouski017.jpg    

 endescendantsurrimouski009.jpg     endescendantsurrimouski008.jpg   un artiste « motochtone » génial !
Mais rien n’a vraiment, peut-être à tort, retenu notre attention en traversant cette ville.

St-Fabien
Au Gîte de l’Irlandais (également galerie de peinture) nous faisons halte d’une nuit dans une coquette petite chambre. Quand au petit déjeuner j’explique à Linda pourquoi nous pouvons rester deux mois elle me dit que ses soeurs sont très intéressées par un échange. Nous irons saluer sa soeur Reine et son mari qui à la retraite eux aussi, restaurent une très jolie maison au bord du fleuve. Le contact est très sympathique et ils se disent très intéressés. Ils nous font visiter le bas de la maison mais hélas ils doivent aller prendre leur maman. Nous partons au Parc du Bic tout proche dans l’espoir d’y voir des phoques. Nous serons comblés. Ils sont là, à 30 mètres! Une vingtaine, noirs ou tachetés, moyens et plus gros, affalés sur leurs cailloux à se gratter le vente, rotant et pétant, ou jouant dans l’eau comme des gamins.

stfabienrivireduloup022.jpg          Génial !!!          stfabienrivireduloup015.jpg

Rivière du Loup  les loups marins (phoques) qui s’arrêtaient autrefois en nombre à l’embouchure de la rivière seraient à l’origine du nom. La région de Rivière-du-Loup est située au carrefour des principaux axes de communications de Montréal à la Gaspésie en passant par le Nouveau-Brunswick… et ainsi donc nous retrouvons l’usage de nos mobiles. Depuis deux semaines environ on les avait presque oubliés mais je dois appeler Isabelle.

rivireduloupkamouraska021.jpg  stfabienrivireduloup062.jpg  rivireduloupkamouraska013.jpg  stfabienrivireduloup061.jpg 

Isabelle, nous sommes en contact e-mail depuis l’an dernier. Elle souhaitait faire un échange de plusieurs mois. Comme promis je l’appelle. Elle vient nous chercher à un croisement stratégique et nous traversons, derrière elle, la jolie petite ville en paliers, aux rues animées par plein de magasins, commerces et bistrots. A son sommet, une vue très sympa sur le St-Laurent et un peu plus en retrait, la maison d’Isabelle dans un quartier assez tranquille. Roger est sur le seuil de la porte qui nous attend. Nous avons apporté une bouteille de rosé et cela leur convient bien. On la commence dans le jardin mais il faut bientôt rentrer, il fait frais. Ici c’est déjà l’automne. On jase, on se raconte des choses. On s’incruste quoi… comme toujours quand on est très bien quelque part… Nous avions prévu de redescendre sur Montréal en fin d’après-midi (500 km pratiquement tout droit, c’est pas un souci!) mais ils nous invitent à souper et à dormir. D’abord, en bons ch’tis Suisses on refuse mais le temps a filé vite et vînt donc le moment où nous n’arrivons plus à refuser et de plus, Roger a discrètement préparé, tout en placotant, un bon souper. Ce soir ils ont signé un acte d’achat d’un petit chalet dans la forêt (qui remet en cause momentanément leur échange avec la Suisse) et demain il commence un nouveau job. C’est un peu la fête! Le lendemain matin il nous laissera sur la table quelques mots tellement gentils! Avec Isabelle qui nous consacre sa matinée, nous ferons une grande balade à pied pour voir les chutes (veine fermées… c’est bien notre vannes !) et dans les bois, traversant de jolis vergers au bord de la rivière et retour par la ville. Quel accueil, quelle gentillesse!…. Nous nous quittons en fin de matinée. Isabelle doit travailler. Quelle belle rencontre! 

Aujourd’hui, trois semaines plus tard, je ne peux m’empêcher de vous communiquer ce que je viens d’apprendre par mail aujourd’hui 14 octobre : qu’en lisant notre blog Isabelle a constaté que nous avions la même date anniversaire (pas la même année, hélas pour moi!).

Transcanadienne
Retour donc sur cette imposante autoroute où nous côtoyons à nouveaux les monstres magnifiques, déboulant à très vive allure et vous collant tout à coup « aux fesses ». On s’habitue et on a pris confiance, mais la première fois, un frisson nous parcourt le dos et si on a oublié les meilleures scènes du film de Spielberg « Duel », je vous promets que ça vous les remémore illico! Mais les voir arriver en face de soi dans une interminable descente finissant en courbe… n’est pas moins impressionnant! J’vous garantis qu’on a tendance à se serrer à droite!!!
 
ir des phoques.

Laisser un commentaire

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56