Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

24 octobre 2008

Ainsi coulent les jours à Castel des Bois

Classé sous CANADA Le Québec — zuppigerjeanpierre @ 23:39

montralmarguerat018.jpg  montralmarguerat024.jpg  casteldesbois.jpg

Cet hiver, en Suisse, Annette et Roland Obrist nous ont invités à souper avec leurs amis québequois: José et Bernard Marguerat. Bernard est venu seul car José, malheureusement n’était pas en grande forme. Nous avons eu du plaisir à faire sa connaissance et à écouter cet accent québequois si caractéristique et avec lequel nous allons nous familiariser durant deux mois. Ils habitaient Montréal jusqu’à il y a peu d’années mais aujourd’hui ils ont choisi de vivre dans leur « Castel des Bois » pas très loin de St-Jérôme.

Alors le 18 août, coachés par notre amie GPS, nous quittons Montréal. Nous voilà partis pour notre première balade en direction du Nord. Nous découvrons une très jolie campagne et arrivés à destination, une adorable « cabane » dans les bois. Plutôt un groupe de cabanes avec une « principale » au milieu. Toutes en rondins brun chocolat, avec des volets, des cadres de fenêtres et des caissettes à fleurs peintes en framboises (éclaffées), des fleurs autour; des bancs, une table et un parasol. Tout cela bien enfoui dans une clairière lumineuse, au bord d’une rivière qui coule en pente devant le chalet. Sur la berge d’en face, sur un gros caillou qui se prend pour un pouf, José a écrit « Ainsi coulent les jours » à la peinture blanche: c’est un eden terrestre, je vous le dis! Bernard et José nous reçoivent chaleureusement pour un bon souper sur leur large galerie de rêve. La table était joliment mise sur la galerie, le souper était bon et l’ambiance agréable; nous avons promis de leur rendre visite lorsque nous serons au Canada. Nous découvrons ici le « blé d’Inde »…un peu différent de chez nous, meilleur, plus doux… sûrement parce que davantage transgénique… je parle d’épis de maïs. En automne José et Bernard vont aux champignons, l’entrée du self-service est à 1 mètre; en hiver ils aiment tout autant leur coin car ils s’adonnent au ski et à de grandes balades en raquettes.

montralmarguerat020.jpg  montralmarguerat007.jpg  montralmarguerat011.jpg  montralmarguerat014.jpg

Le lendemain ils nous emmènent, à travers les grandes forêts, dans une station de ski toute proche, enfin à quelques 30 kilomètres. C’est pas de la très haute altitude – point culminant : 304 m. tout de même – mais assez typique québequois et très mignon. C’est à St-Sauveur que toute admirative j’ai vu briller pour la première fois le toit blanc en aluminium d’une église. J’ai trouvé ça tellement joli, surtout sur fond ce ciel couleur « acier »… l’orage menaçait déjà !

stsauveur.jpg  montralmarguerat036.jpg   lglisedestsauveur.jpg   montralmarguerat045.jpg

Nous reprendrons la route dans l’après-midi et rencontrerons à mi parcours un orage de tous les tonnerres et éclairs ! Des pluies torrentielles ! Pour notre première rentrée en ville de Montréal… ce fut apocalyptique… merci le GPS, on n’y voyait goutte à travers les vitres mais si nous n’avions pas été protégés par notre coquille à quatre roues, vu qu’il pleuvait – comme disent les québequois – « à boire debout »  l’eau nous serait ressortie par les oreilles, j’en suis sûre !!!

Mercredi 15 octobre
De retour en Suisse nous avons à notre tour invité Annette, José, Roland et Bernard chez nous, à Peney-le-Jorat, pour un souper. Ce fut une soirée délicieuse en leur compagnie si agréable. Tous les six, vraiment au diapason. Heureusement qu’ils sont « appelés » à venir souvent en Suisse ces prochaines années… leur fils ayant décidé de vivre ici avec sa petite famille.
obristmarguerat010.jpg   obristmarguerat002.jpg


 

 

22 octobre 2008

De retour chez nous !

Classé sous SUISSE — zuppigerjeanpierre @ 22:14

Vendredi 10 octobre
Nous nous sommes envolés hier jeudi vers 17h pour un vol tranquille de 6h39. Arrivés à Zürich au petit matin et « emm… » par une jeune « conne » arriviste et un sprint infernal à travers les couloirs déserts ou presque à cette heure matinale, nous nous sommes réenvolés pour 35 min. et arriver enfin à Genève où un de nos bagages manquait. Marcel nous attendait. Un bon chocolat chaud et un croissant plus loin nous étions rendus à Peney. Nicole avait préparé une bonne soupe de fruits de mer revigorante. Sieste puis apéro et souper fort agréable à l’Auberge du village. Nous avons échangé nos impressions, nos remarques dans une ambiance très joyeuse. Réciproquement enchantés de notre séjour. Une nouvelle amitié est née! Mais, voyez plutôt leur blog !

marionderniersoir005.jpg         marionderniersoir004.jpg 
http://carriermarion.monblogue.branchez-vous.com

Même si l’on est bien « ailleurs » revenir chez soi c’est très heureux! Il y en a qui perdent  le DO de leur clarinette… moi j’ai retrouvé, enfin à la bonne place, le « Y » et le « Z » sur le clavier de mon ordi. Il fait très beau, entre 18 et 20 degrés. Les deux tilleuls d’à-côté sont magnifiques et les bruits extérieurs agréables à mes oreilles. Les voisins du rez-de-chaussée qui viennent de repeindre leur étage, sont joyeux et assis sur le talus grignotant et trinquant à qui « mieux-mieux » à leur bel ouvrage et à cette douce journée de véritable été indien.

retourcheznousautomne002.jpg      retourcheznousautomne003.jpg      retourcheznousautomne004.jpg

Nous sommes un peu « shootés » par le décalage horaire. Sommeil à l’heure de manger et faim au milieu de la nuit. C’est rigolo, je ne me souviens pas avoir vécu cela au retour de Guadeloupe.

Samedi 11 octobre
Petit déjeuner ensemble tous les 4! JP a amené Nicole et Marcel à Genève. Et moi : déballage, rangement. Sieste puis JP a eu le courage de tondre le gazon car c’est la forêt vierge! et puis enfin le grand bonheur de revoir Jean et Monika avec nos trésors. Amélie s’exprime mieux et Alicia a quelques dents en +. On a pu se tenir dans le jardin, un après-midi magnifique de véritable été indien. Nous sommes un peu la tête « dans le flou », on attend la « noirceur » pour aller dormir… oups… JP est déjà pâmé dans les bras de Morphée sur le canapé en écoutant le dernier CD de Vigneault.

retourvisiteametal017.jpg  retourvisiteametal006.jpg  retourvisiteametal013.jpg 
bérets canadiens bien chauds pour pt’ites chéries

9 octobre 2008

Montréal – L’île des soeurs (derniers jours et retour)

Classé sous CANADA Le Québec — zuppigerjeanpierre @ 4:34

Cher Gilles Vigneault, Ben voilà, le Québec étant vaste, nous n’aurons pas réussi à venir jusqu’à ton « pays c’est l’hiver » où tu as passé l’été : Natashquan, un peu éloigné tout de même; raté encore lors du 400ème à Québec et re-raté sera aussi pour le 13 octobre à Montréal… MRD… Heureusement qu’on a été t’écouter et te voir l’an dernier à Monthey et on se consolera avec ton dernier CD ! Nos voeux pour beaucoup de belles années encore t’accompagnent en pensées. 

Vendredi 10 octobre
Nous nous sommes envolés hier jeudi vers 17h pour un vol tranquille de 6h39. Arrivés à Zürich au petit matin et « emm… » par une jeune « conne » arriviste et un sprint infernal à travers les couloirs déserts ou presque à cette heure matinale, nous nous sommes réenvolés pour 35 min. et arriver enfin à Genève où un de nos bagages manquait. Marcel nous attendait. Un bon chocolat chaud et un croissant plus loin nous étions rendus à Peney. Nicole avait préparé une bonne soupe de fruits de mer revigorante. Sieste puis apéro et souper fort agréable à l’Auberge du village. Nous avons échangé nos impressions, nos remarques dans une ambiance très joyeuse. Réciproquement enchantés de notre séjour. Une nouvelle amitié est née! Mais, voyez plutôt leur blog !

marionderniersoir005.jpg         marionderniersoir004.jpg         montraldelphinejrme038.jpg
http://carriermarion.monblogue.branchez-vous.com

Mercredi 8 octobre
Ménage, lessive, boucler les valises. Ensuite dernier petit repas dans notre agréable 8ème avec vue sur Montréal! Cette vision superbe, surtout le soir, va nous manquer!
Puis, en début d’après-midi, nous retrouvons Delphine (mon ex-collègue) et son ami Jérôme à Metro Peel, pile à l’heure. Echanges intéressants de nos impressions de vacances; ils ont vu pas mal d’autres endroits que nous depuis Baie St-Paul. Promenade au Mont-Royal pour admirer Montréal derrière les arbres rougeoyants, dernières causettes avec les écureuils puis de bonnes pâtes dans le quartier italien. Eux non plus n’en peuvent plus de marcher, marcher encore. Après-midi et soirée très agréables, on ne pouvait terminer plus gentiment notre séjour ici.

montraldelphinejrme049.jpg montraldelphinejrme041.jpg montraldelphinejrme044.jpg montraldelphinejrme040.jpg 

Mardi 7 octobre : Après les premiers coups de patte et les valises presque bouclées, dernière balade au bord du canal Lachine et des ses rapides. Très joli! Ensuite courte dernière promenade au bord du St-Laurent. Le soir petit souper avec les Züttel. Mais parfois nous ne sommes pas sur la « même longueur d’ondes » et cela a provoqué quelques étincelles.
montraldelphinejrme017.jpg  montraldelphinejrme019.jpg  montraldelphinejrme016.jpg  montraldelphinejrme020.jpg
devant « chez nous »  au bord du St-Laurent

Lundi 6 octobre : voilà, les courses sont faites. J’espère n’avoir personne oublié… j’aime beaucoup ce petit magasin de produits du terroir au marché jean Talon où nous mangeons de très bonne crêpes chez le sympathique jeune homme breton!
jeantalonetville009.jpg jeantalonetville010.jpg jeantalonetville012.jpg montralvilleaveczuttel017.jpg 

jeantalonetville016.jpg jeantalonetville018.jpg jeantalonetville019.jpg oratoireetjeantalon058.jpg jeantalonetville014.jpg

Samedi 4 octobre nous avons rendez-vous avec Simone! Simone, de Champéry voyons, avec qui nous avions beaucoup ri et fêté avant nos départs, elle pour le Québec et moi pour l’Algérie. Je l’ai retrouvée ici grâce à « 411″. Revenue de sa surprise, son accueil a été chaleureux. On se rencontre à IKEA pour ensuite partir marcher au Parc St-Bruno. C’est très joli et surtout on se retrouve pas mal, quand même. Je me souvenais d’une jeune fille aux beaux yeux, gaie mais un peu timide. Elle a gardé ses beaux yeux verts, elle est devenue une belle femme, gaie, dynamique et amicale. Elle a une fille (mariée) et un garçon (célibataire) dont le père est l’homme avec qui elle vit aujourd’hui encore. C’est un plaisir de placoter, malgré mon « garde du corps » qui ne nous lâche pas d’une semelle! Ensuite on va manger tous les 4 à St-Lambert, une jolie petite ville avec une place de village. C’est drôle… puisque c’est aussi ici qu’Isabelle et François avaient réservé le restaurant pour fêter mon anniversaire. Enfin, une longue après-midi super sympa. Elle me parle des us et coutumes ici qui semblent correspondre assez bien avec les dires des Marguerat mais diverger des opinions des Züttel. Pour nous c’est très intéressant d’entendre tout cela et de repenser à tous ceux que l’on a rencontrés en route.

stbrunoavecsimone006.jpg 31 ans plus tard      5octobremontreal013.jpg Lac des Battures

Aujourd’hui vendredi 3 octobre : ce matin, tranquillement en phase de réveil, nous entendons des bruits bizarres tapoter contre les vitres. Des voix. On se lève, on va voir au salon. Rien! Je vais dans le bureau et alors là, que vois-je ? Deux jeunes gars derrière ma baie vitrée! Nous sommes au 8ème étage et ils se balacent tranquillement sur leur nacelle de ferraille avec leur seau d’eau et leurs bâtons de peluche pour laver les vitres! De peur qu’ils ne prennent peur je vais vite me vêtir la moindre… et reviens avec l’appareil de photo. Ils se marrent!

nettoyeursdevitres006.jpg ouah hou !!!    Je leur ai dit que c’était un peu tôt, Halloween n’est que pour dans 3 semaines !

Ce soir, un peu en avance pour mon anniversaire, nous avons été souper avec les Züttel dans un très bon restaurant de leur choix à St-Lambert, le Bazz! G(astronomique): 170 dollars bien que nous ayons apporté, eux le champagne et nous le vin. Un accueil sympa. Menu de dégustation pour une succession de huit plats inventifs et pour 6 d’entre eux très bons et joliment présentés. La polenta, même fine, avec la chair de crabe, l’encre de seiche et quelques petites algues… ouais… ainsi que, ouais aussi pour les 4 petits desserts dont un seul m’a enchantée : un granité de framboises aux herbes et sirop épicé ! Superbe! Michèle, faudra qu’on n’an côze ! J’ai reçu un beau livre sur le Québec et une belle carte d’Isabelle et François. Une bien agréable soirée à renouveler pour un prochain anniversaire! A qui le tour ?

soiregastronomique013.jpg           soiregastronomique016.jpg     42 ans plus tard au :    www.bazzjavajazz.ca

Remarques générales
On se rend compte aujourd’hui que l’accent de notre GPS ne nous surprend plus autant qu’en arrivant et qu’à la limite on s’étonne d’avoir trouvé ça si rigolo…  par exemnple  »tournez à droite et restez à gaôche » ou l’inverse ! Après quelques jours, c’est l’évidence, bien entendu !
Moi qui ne suis pas très « viande », ici c’est un régal! Le boeuf surtout! De plus elle n’est pas très chère!
Les enfants en sac à dos ou en pousse-pousse se font très souvent promener par leurs parents en rollers, en double vélo ou confortablement installés dans une petite « cariole décapotable » que le vélo tire! Je n’en ai jamais vu autant, super !

Quant à la petite forêt de l’Ile-des-Soeurs nous avons aussi l’impression qu’elle agonise. Les fougères promises et autres plantes sont rachitiques et il faut les chercher. Son petit lac des Battures est entouré d’immeubles de nombreux étages d’un côté, et de l’autres par de riches maisons voulant ressembler à des châteaux (de papier mâché) et plus loin, quelques jardins populaires à côté d’un terrain… vague… pour l’instant! On se rend compte que les québequois ne sont pas très écolos. Confirmation tous les jours dans le sous-sol de notre immeuble : les deux containers « papier/carton », et « verre, plastique, métal«  (déjà là, voyez la façon de trier… ) mais on trouve de tout dans les deux et même à côté ! On entend pourtant souvent à la TV ou à la radio des discussions sur l’urgence écologique. Espérons qu’ils vont réagir vite! EcoloS donc : OUI  et  NON 
   5octobremontreal018.jpg 5octobremontreal019.jpg chaufferie  5octobremontreal004.jpg sortieatwater010.jpg transport écolo

6 octobre 2008

5 octobre 2008 – jour d’anniversaire

Classé sous CANADA Le Québec — zuppigerjeanpierre @ 16:08

Aujourd’hui 5 octobre 2008, c’est encore un de mes anniversaires. Le « compte à rebours » est sérieusement entamé tant en ce qui concerne nos vacances au Québec que pour le nombre de mes anniversaires, mais heureusement le suspense reste, pour l’instant encore, entier!

J’ai le plaisir d’avoir été réveillée par le SMS de Jojo, puis le téléphone de Simone, et ensuite par JP qui revenait du magasin car on peut pas dire boulangerie ici, tant il est difficile de trouver du bon pain. Dans la « bonne boulangerie » du quartier, à 9h30, on lui a répondu que c’était trop tôt pour la baguette! Il m’a ramené aussi trois roses maigrichonnes mais deux sont jolies encore. Ici il y a peu de magasins où l’on peut trouver de belles fleurs ou de beaux arrangements (souvent teintées ou remplies de rubans, de perles ou autres fioritures). Il faut aller en ville, et là encore il faut bien chercher! Ce n’est pas la Suisse, ni Paris. Dans ce sens là, ici c’est un peu la « cambrouse ».

Ensuite  j’ai ouvert ma messagerie et lu mes messages avec bonheur: Anouck, Janoche et famille (avec une photo faite ce matin même, de leurs « deux terreurs » comme il les surnomme.            

2terreursdamour.jpg nos deux « terreurs » d’amour : Amélie et Alicia  emoticone

Cet après-midi nous irons au marché Jean Talon. Un vrai marché avec plein de légumes bien arrangés et tout autour et en son centre, des petits stands de croques de toutes sortes. Une ambiance « à la méditerranéenne » mais feutrée! Les prix sont plus raisonnables qu’ailleurs et il y a une « bonne » boulangerie, une boutique de produits régionaux de qualité. Je vais acheter les petits cadeaux à distribuer à notre retour. Sûrement que cela passera par le sirop d’érable du début de notre blog ! Ce soir petit souper (avec foie gras poêlé sur pain d’épice sur sirop délicieux)! Hummm…

4 octobre 2008

L’Outaouais, Parc Omega de Montebello, Ottawa

Classé sous CANADA Le Québec — zuppigerjeanpierre @ 20:27

Lundi 29 septembre nous partons pour Ottawa (capitale administrative du Canada), mais…
… sur la 132 O, à une centaine de km de Montréal, déjà nous nous arrêtons au Parc Omega de Montebello pour pique-niquer à proximité de jolis visons, sous les les premiers érables rougeoyants et les yeux ternes de deux Wapiti et Ours en bois. L’air est plus frais, la différence en une semaine, est conséquente mais le soleil tiédit nos dos alors ça va bien. Mais notre but est cette réserve faunique (comme ils disent ici) de 10 km sur 10 environ au sein de laquelle on circule en voiture (avec défense d’en descendre – sauf à ses deux extrémités). On nous averti aussi que les mâles wapiti sont en « saison des amours » et que pendant cette période de rut ils sont très dangereux, vite agressifs. A peine la barrière franchie, deux femelles wapitis sont au milieu de la route et nous regardent arriver sans bouger. Sont-elles aussi sculptées? On hésite. Mais non, elles bougent et d’autres arrivent. Magnifique! On roule au pas, munis de nos carottes. J’ouvre ma vitre un petit peu et aussitôt un joli museau beige vient la lécher. Quelles grandes dents ma fille! Crunch crunch que c’est bon çô! En arrière-plan un petit lac et des arbres aux belles couleurs automnales. On avance tout doux et sur le bas côté, maman wapiti nous regarde, son petit couché à côté se lève pour aller téter. Presque sous leurs pattes de jolies bernaches broutent. C’est une sorte de paradis pour les animaux, mais pour nous aussi. On avance toujours tout doucement, d’autres biches arrivent et j’ouvre plus grand ma fenêtre : qu’elles sont douces, et ces yeux… Soudain une sorte de beuglement nous fait presque sursauter: M. Wapiti est juste là, à côté, près de son arbre. Il n’a pas envie de nous voir de trop près semble-t-il. On avance un peu, arrêtons le moteur et je lui demande de me faire encore une fois SVP, le « cri du wapiti en rut au fond des bois » ! Merci! Génial! je suis comblée… On en voit beaucoup, des grands, des petits, des mâles, des femelles. Et puis, dans le talus un sanglier se prélasse mollement. Au contour, Mesdames, très sociables malgré leurs 6 à 8 adorables marcassins viennent elles aussi nous renifler de plus près. La variété des individus attise la curiosité des uns comme des autres! Encore des wapitis, puis des cerfs, des daims. C’est tellement beau! Ils sont couchés dans les feuilles, seuls ou en petits groupes dans la forêt, à 10, 20 ou 30 mètres; certains broutent paisiblement sans nous prêter attention. 
  parcmontebello161.jpg  parcmontebello071.jpg  parcmontebello051.jpg  parcmontebello010.jpg
   Wapiti senior                                                   Wapiti junior                                         Maman wapiti

Une clairière plus loin, une demoiselle solitaire, grise, en escapins noirs à petits talons, dévale le talus en se dandinant. Presque élégante, elle vient grogner un peu sous la vitre pour une ou deux carottes. 
parcmontebello025.jpg parcmontebello047.jpg parcmontebello043.jpg dommage de si mal vieillir…

Au lac des castors, plein de barrages mais hélas pas de castors pour nous accueillir. Par contre nous ne pouvons rater le troupeau ruminant de bisons paisiblement couchés. Clic-clac et on ne voit pas arriver derrière nous un solide spécimen décider à nous faire avancer… on dégage… mais son copain est au milieu de la route. On part tout doux donc! On sent que les animaux sont en confiance, ils ne sont pas stressés et ne craignent rien de nou z’autres.
parcmontebello113.jpg parcmontebello115.jpg parcmontebello116.jpg allez les Zuppi… on avance un peu là !

Plus loin encore, mais derrière des clôtures en fil de fer, deux loups gris des forêts environnantes. Craintifs et superbes! Deux coyotes aussi, ceux-là me font vraiment peur, ils ont l’air cruel, le museau carnassier, les yeux suivent nos moindres gestes. JP trouve que la barrière n’est pas haute… mais il y a un bon fossé entre eux et nous. Puis, sur le rocher, là-haut et hélas assez loin, environ 100 m. deux magnifiques loups artiques (blancs, donc) trônent. Heureusement que pour une fois on a pensé à prendre les jumelles. Qu’ils sont beaux. Ils n’approchent mais nous observent bien de leurs beaux yeux noirs. Ils ont le museau et la tête larges, une fourrure splendide.

Arrivés à l’extrémité du parc on peut sortir de la voiture et les femelles wapiti ainsi que les jeunes mâles aux petites cornes accourent de la prairie et viennent très amicalement chercher le « bonbon ». Ils sont presque à aimer la petite caresse, juste un peu timides. On fera une longue promenade parmi eux et les bernaches innombrables. C’est de toute beauté! On fera l’autre moitié du parcours dans le même décor de rêve, en admirant aussi de très beaux ours noirs. Ils vont et viennent rapidement, ils sont vigousses et acrobates sur les troncs au-dessus de l’eau!
parcmontebello053.jpg un champ de jolies bernaches   parcmontebello146.jpg 

Fin de notre safari canadien! Céti que vous pouvez croare çô vou’zaôtres ? Je reviendrais bien demain…
… mais, demain, nous sommes à Ottawa, en Ontario. Pour moi c’est vraiment l’AMERIQUE !
Arrivons de nuit ((because 5h. parmi les wapiti(s) et les bernaches)) sous une pluie battante et un peu de brouillard, il est difficile de trouver une chambre. Tout est occupé, beaucoup de conférences, de réunions politiques, de spectacles. De plus, les réponses à nos demandes de renseignements sont en anglais, ce qui nous rend la tâche ardue à nous autres vaudois ignares et le GPS nous a lâchés, on n’est plus au Québec! De toute façon on n’a pas d’adresses à lui fourrer… Finalement on trouve une chambre dans un grand hôtel avec de l’autre côté de la rue (par chance un joli et excellent restaurant italien  »Le Carmello’s », 131 Cooper Street, qui nous requinque bien ! La ville est accueillante, même de nuit et sous la pluie, avec le Parlement en toile de fond et un beau pont illuminé, c’est magnifique!
ottawacivilisations010.jpg   leparlementetleretour056.jpg   ottawacivilisations042.jpg   ottawabeauxarts021.jpg  
Le lendemain matin, sous les dernières gouttes de pluie, nous découvrons la ville à pied car ce n’est pas très grand. Nous traversons l’immeuble moderne très bien organisé et occupé en grande partie par les services de la Commune (pratique: comme un petit village). Montons le boulevard Elgin et nous retrouvons avec, à notre gauche le quartier du Parlement sur l’avenue Wellington et à notre droite, la même avenue qui prend ici le nom de Rideau Street avec le grand marché BY (encore de quoi magasiner sur plusieurs étages et bien au chaud au coeur de l’hiver). Une jolie petite place – dont je ne sais plus le nom – fait le lien entre ces deux quartiers, celui des affaires et des spectacles. Elle est habitée par de très jolies statues noires à taille humaine. Passons sous le Fairmont Château Laurier qui est aussi (comme Frontenac de Québec) un hôtel de luxe, depuis 1912. Nous descendons le long des écluses, traversons Majors Hill Park dont les arbres ont déjà revêtu leur tenue automnale aux teintes chaudes. Fraîche est cependant la température. Sous ma pélerine, je porte l’une sur l’autre et avec contentement, mes deux polaires achetées à Percé.  

ottawacivilisations039.jpg    ottawacivilisations045.jpg   http://fr.wikipedia.org/wiki/Ottawa
Nous empruntons le pont Alexandra, pon
t voiturier et piétonnier, qui tremble comme une feuille morte au-dessus de la Rivière Outaouais (Ottawa River)… pour rejoindre Gatineau (on l’on parle OUF: français) et au 101 de la rue Laurier, voici le beau Musée des Civilisations, bâtiment de deux étages, trois niveaux, tout en douces ondulations. L’intérieur est riche d’explications sur la vie des 51 peuples autochtones du Canada (51 langues différentes, non pas dialectes!) et rempli de très belles choses (totems, barques, intérieur de maisons ou tipis, objets artisanaux, etc.).
Depuis le 1er janvier 2002, à la suite de la fusion des villes d’Aylmer, de Buckingham, de Gatineau, de Hull et de Masson-Angers, la nouvelle ville de Gatineau occupe un territoire de 339,4 kilomètres carrés. Quatrième ville en importance au Québec, Gatineau compte une population de 247 000 habitants. Elle forme, en conjonction avec Ottawa, la quatrième agglomération urbaine en importance au pays avec plus d’un million de personnes.

ottawabeauxarts005.jpg    
ottawacivilisations069.jpg  ottawacivilisations066.jpg  ottawacivilisations067.jpg

A l’étage nous avons droit à une exposition passionnante sur Glenn Gould. Après six heures dans les entrailles de ce beau musée… heureusement que la fatigue se fait sentir, sinon on rentrait encore de nuit…
Glenn Gould commence le piano à l’âge de 3 ans avec sa mère et fait preuve déjà de dons évidents pour la musique, révélant en particulier qu’il avait une  » oreille absolue  » et une rare facilité à lire toute notation figurée (il se met à composer à 5 ans…)
Gould s’était choisi une vie de solitaire et mena une vie complètement en dehors des conventions habituelles de la société, en individualiste absolu. Sa rare lucidité lui permit de ne jamais s’écarter de la poursuite de son idéal et il a su illuminer la vie de beaucoup. Il se donna totalement à son art , c’était sa façon d’aimer.

Le lendemain, passant entre le Confederation Park et le Canal Rideau nous rencontrons quelques hommes politiques québequois en interviews et encore … de familiers écureuils, marmote, lapin et mignons tamias.
leparlementetleretour054.jpg  petittamiaray.jpg  leparlementetleretour009.jpg  bathiervillesoralignacedellojola039.jpg  

La plus longue patinoire du monde.    ottawacivilisations023.jpg   ottawacivilisations025.jpg
Le Canal Rideau devient en hiver la plus longue patinoire du monde (grande photo « empruntée » à Internet) !

Puis, le matin, nous ferons une visite au Musée des Beaux-Arts qui lui aussi est très beau. Nous serons raisonnables et ne passerons ici que 4h30 (faut dire qu’il y avait aussi une partie du musée de la photographie qui se trouve pour l’instant, en réfection). On sent que nous ne sommes pas en Europe, il y a peu de peintres que nous connaissons. Mais c’est très intéressant, surtout qu’un des guides me fournit spontanément moultes explications cocasses sur, (voir plus bas) par exemple, le tableau représentant la mort du Général Wolfe sur la plaine d’Abraham… et les « fantômes » sur les toiles italiennes) entre autres.
ottawabeauxarts007.jpg  ottawabeauxarts020.jpg  ottawabeauxarts009.jpg  ottawabeauxarts013.jpg  Louise Bourgeois
L'Outaouais, Parc Omega de Montebello, Ottawa dans CANADA Le Québec W6804(200) 
certains vêtements ne sont pas d’époque, ainsi que le clocher de l’église non plus (dans les nuages) qui d’ailleurs sont poussés par le vent dans le sens opposé à la mèche de cheveux du militaire de droite… et puis en réalité, paraît-il, il n’y avait pas d’autochtone présent… mais voyez comme on a pris soin d’en placer un mais au-dessous du général et de tous les autres…
 (il fallait plaire à un public le plus large possible car il était à cette époque si difficile de se vendre au Canada).

Notre après-midi est consacré à la visite guidée et très surveillée du Parlement. Comme je ne comprends rien à tout cela qui m’intéresse peu, je m’amuse à faire des photos sans flash. Mais je suis contente de l’avoir visité tout de même et surtout d’être montée dans son clocher d’où la vue est magnifique bien entendu !

leparlementetleretour052.jpg  leparlementetleretour021.jpg  leparlementetleretour037.jpg  leparlementetleretour033.jpg

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56