Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

  • Accueil
  • > SUISSE
  • > Festival du bonnet et de l’écharpe à Vers-chez-les-Rod, Ropraz, la « mohair du Jorat »

28 septembre 2009

Festival du bonnet et de l’écharpe à Vers-chez-les-Rod, Ropraz, la « mohair du Jorat »

Classé sous SUISSE — zuppigerjeanpierre @ 23:20

On vient de loin pour acheter « la laine des Sultans« 

Samedi :
Dans le haut de leur joli village, Patricia et Roger Rod ont une fois de plus organisé un très beau week-end. Leur but étant de faire mieux connaître ces chèvres réputées très sociables et dont ils se sont entichés en 1991, moment à partir duquel ils n’ont cessé de se documenter et de se renseigner sur l’élevage des ces gentilles coquines. Dès 1996, ils ont créé leur bergerie afin d’assouvir cette passion que – soit dit en passant – l’émission « Passe-moi les jumelles » est venue filmer depuis. Mais, après la tonte, que faire de toutes ces moelleuses toisons ? Elles sont donc à l’origine de l’ouverture de la boutique. L’inauguration a eu lieu le 26 octobre 2006.

mohairdujorat026.jpg  mohairtonte011.jpg  mohairtonte008.jpg  mohairtonte005.jpg  mohairdujorat016.jpg  mohairdujorat037.jpg

Aujourd’hui, M. Rod me présente Ursule, le magnifique bouc au tempérament pacifique. Chacune de ses cornes larges et plates s’étirent en ondulation d’environ 50 cm. Au discret appel de leur patron, ses 26 compagnes arrivent en trottinant. Elles ont toutes de jolis yeux ambre pâle, barrés d’un épais tiret noir. Tous ont une toison longue et soyeuse, finement tirbouchonnée (jusqu’à demain dimanche… jour de la tonte) ! 

Des « chevelures » de mohair dont la fibre est moins lisse que celle de l’angora (nom ancien d’Ankara). Après la tonte qui a lieu deux fois par an et un premier tri, le mohair est envoyé en France, dans le Vercors. Là-bas s’effectuent les étapes d’un laborieux travail : lavage, cardage, séchage puis filage et enfin teinture. Après avoir subi ces divers traitements, le mohair en ressort plus résistant, plus réceptif aux teintures et en finalité plus facile d’entretien que l’angora. 

En passant à travers le beau jardin refleuri de maman Rod, je vais découvrir le royaume de Patricia. 

Dans son accueillante boutique aux pelotes de couleurs chatoyantes savamment exposées, Mme Rod m’explique que les produits vendus ici sont 100% naturels. Il s’agit entre autres : du coton « bambou », du coton « lin », de la laine de mérinos, de la laine « baby lama » ! Le choix de la matière dépend de la manière dont vous prévoyez tricoter ou simplement de quelle façon vous souhaitez porter votre achat… car Mme Rod s’est assuré la complicité de tricoteuses aux doigts de fées, voire prochainement d’une couturière-créatrice. Durant ce week-end, pas moins d’une centaine de chauds bonnets et d’écharpes douillettes sont proposés. Mais également des chaussettes, des pulls, des vestes des jaquettes, des ponchos. Pour offrir à la vente un si large éventail de coloris, de matières et d’objets c’est pas moins de 100’000 francs qu’il a fallu investir. Dans la pièce attenante à la boutique, une grande table ronde et chaleureuse donne un petit côté « en famille » à l’espace. N’hésitez pas à venir, même si vous ne souhaitez que caresser les douces chèvres, vous trouverez à coup sûr dans la boutique, LE petit cadeau à offrir lors de votre prochaine invitation ou le joli dessous qui fera briller les yeux de monsieur.

mohairdujorat032.jpg  mohairtonte129.jpg  la laine de Mme et les chèvres de M.  mohairtonte075.jpg  mohairtonte074.jpg affectueuses comme des petits chiens 

Dimanche :
Aujourd’hui c’est un grand jour pour les chèvres Mohair de Ropraz : elles vont se faire tondre… non, j’ai pas écrit plumer ! Un jeune homme arrive de France avec sa tondeuse à moteur électrique haut perché laissant autour de lui l’espace libre pour se remuer avec une chèvre entre les jambes. Installé sur une grande bâche, plié en deux, il couche fermement chacune des chèvres que M. Rod lui apporte et d’une main experte commence à les délester de leur épaisse couverture. On croirait qu’elle se souvienne de la fois précédente car elles se ne se regimbent pas et se laissent faire docilement. Juste quelques timides bêlements, sans plus. Chaque produit « personnalisé » de la tonte est mis en sac pour un premier tri attestant de sa qualité. Mais le moment le plus attendu finit par arriver avec Ursule qui entre en scène fièrement et fait carrément un tour de piste complet pour saluer l’assemblée nombreuse. Il a très bon caractère l’Ursule mais n’est pas forcément modeste… on peut pas avoir toutes les qualités. La dextérité du tondeur est  grande car la toison est épaisse; par-dessous elle est d’une jolie couleur crème et on dirait qu’elle brille un peu, comme de la soie. Notre sympathique bouc se relève calmement et s’en va, déterminé, direct au pré brouter sa récompense. C’est vrai qu’il paraît un peu bizarre ainsi dégarni et amaigri mais cela ne le trouble nullement. Il accueille sans aucune crainte les multiples cajoles et fait même l’honneur aux petites mains tendues, pleines de touffes d’herbe, de les prendre délicatement.

URSULE AVANT : mohairtonte054.jpg  mohairtonte069.jpg       et URSULE APRES :  mohairtonte096.jpg  mohairtonte087.jpg  mohairtonte113.jpg 

 mohairtonte072.jpg  mohairtonte014.jpg  mohairtonte019.jpg  mohairtonte110.jpg  mohairtonte107.jpg  toutes nues et désemparées 

A côté de la maison, je découvre également Béatrice Viret et ses jolis cageots remplis de pots de confitures appétissantes. Elle fabrique également des petites bourses de cuir dont il suffit de délier les cordons pour obtenir… un jeu de « charret » pyrogravé ainsi que 9 jolis pions en pierre polie; fallait y penser ! Elle aime aussi pétrir la terre pour en faire d’adorables vases à fleurs plats et pas trop grands, parfaits pour un beau centre de table.

mohairdujorat017.jpg  mohairdujorat018.jpg                                               mohairdujorat022.jpg  mohairdujorat025.jpg  mohairtonte130.jpg       

Juste à côté, je fais la connaissance de Muriel Ménétrey et de ses ravissants bijoux : des bagues comme des fleurs de toutes les couleurs et de toutes les tailles, faites sur mesure si vous le souhaitez ! Elle a surtout réussi à innover : des colliers formidables avec quelques capsules de Nespresso pour base; des pierres belles et des perles de toutes sortes sont assemblées harmonieusement sur des cordons et autour de volutes d’aluminium ! Vous retrouverez ces deux jeunes femmes pleines d’imagination à la foire aux oignons d’Oron ainsi qu’au marché de Noël à Yverdon du 11 au 23 décembre prochain. 

Sur le bord du talus, je fais la connaissance d’un jeune fromager, Christophe Streit, dont l’énorme chaudron cuit à feu doux pas moins de 300 litres de lait de vache qu’il remue constamment avec son tranche-caillé. Au bout d’environ 4 heures il en résultera un fromage typé « Gruyère ». 

La famille Stoky de Féchy est présente sous un agréable stand pour vous offrir ses vins à déguster et à consommer sous la cantine : Pinot gris, Pinot noir, Chasselas et Gamaret.  Plein de choses jolies et intéressantes à voir autour de cette ferme, sans oublier les traditionnelles saucisses grillées et les bons gâteaux à déguster sous la cantine. Deux jours dans une ambiance campagnarde paisible et joyeuse suscitée par la passion des maîtres des lieux et pleinement réussis grâce à leur grande disponibilité et à leur gentillesse.

 mohairtonte126.jpg chien des Pyrénées (2 mois)  mohairtonte1241.jpg  mohairtonte140.jpg  mohairtonte150.jpg  mohairtonte147.jpg  mohairtonte133.jpg

 

    

Laisser un commentaire

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56