Famille-Amis-Echanges-Loisirs-Voyages

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

28 janvier 2011

La France n’est plus ce qu’elle était… elle est p(i)oubelle !

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 23:15

Les rois du je « m’en-foutiste » par exemple… Eh bien non, nous constatons que même, et peut-être encore davantage qu’en Suisse, ici dans le Gard, les français respectent l’environnement. Le tri des déchets est impératif, tout est prévu à tous les coins de village, pour cela  « gare » à celui qui contrevient aux consignes. Et je trouve encore plus sévère qu’en Suisse : l’alu, le métal et le plastique ensemble, les verres ensemble sans les bouchons (bien sûr), ensuite, le carton (celui que l’on peut déchirer à la main) et les papiers, puis, les emballages lait, berlingots de toutes sortes (sauf les pots de yourts, les emballages de viande, etc.). C’est pas une petite affaire, il faut 3 poubelles + celle de la cuisine qui pue facilement car elle ne se remplit plus très vite. 30 L c’est trop pour deux, en tout cas en hiver.

De plus, ces chers français – mais on l’avait déjà constaté – respectent scrupuleusement les vitesses indiquées (sauf exception… comme chez nous quoi…). Dans les files ils font la queue sagement, souvent en plaisantant avec ceusses de derrière ou de devant. Ils mettent en général leurs cigarettes dans un cendrier et fument sur les terrasses toujours à disposition sur les trottoirs.

23 janvier 2011

Le mimosa de St-Quentin grelotte sous le ciel bleu (voir photos plus haut)

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:54

Nous aussi, car il fait de nouveau froid. Mais le ciel est toujours bleu magnifique, pas de nuage, j’adore. Ca me fait penser au Québec et à Revest-du-Bion, car les couleurs ici aussi sont belles en raison du peu de pollution locale. Plus question même de boire un café sur la terrasse… les radiateurs tournent à fond dès que le soleil disparaît, pas de chauffage au sol, c’est cru… mais on s’y attendait et… on sait que c’est bientôt fini ! Malgré tout, aujourd’hui, pendant que JP traficotait sous le couvert, j’ai fait une bonne heure de balade autour du village, il était désert ou presque. Je suis rentrée les doigts presque indécrochables de mon Nikon tant ils avait froid ! Un bon pot-au-feu nous a fait grand bien. Je vous livre ici, en lien toutes ces vues de notre nouveau village…

Samedi nous étions à Avignon, qu’est-ce que c’était froid, venteux et humide. Je crois que l’on a bien fait de ne pas aller habiter à Villeneuve-les-Avignon… bien que j’aime beaucoup cet endroit. A part cela, j’enrage parfois contre cette bicoque que je trouve mal foutue, rien n’est pratique et je ne m’habitue pas encore au carrelage glacé… sauf quand mes « Morton » se font trop sentir, là, ça me fait du bien… comme quoi…

Je n’arrive pas à mettre mon lien Picasa… ZUT ! je verrai un autre jour, patience… nous voici quelques jours plus tard et je constate que Picasa a changé bien des choses. Je ne suis pas contente de leurs « améliorations ». Je retrouve de mes photos pas destinées à cela, en public (pas grave mais désagréable) et par contre je n’arrive pas à vous mettre le lien que je voudrais sous ce texte (ou à condition, on dirait, qu’il soit de nouveau  »public ». Alors je renonce… et continuerai à vous en mettre de z’en temps temps quelques unes. 

17 janvier 2011

Le printemps arrive à St-Quentin

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 22:45

Aujourd’hui, 10 janvier, avons été à Saint Ambroix pour obtenir des conseils sur les différentes possibilités de nous assurer en France. Les paysages étaient absolument magnifiques sous le ciel bleu. Le col de Belvézet entre autres, couvert de chênes verts, d’arbustes et de broussailles sèches avec des petits chemins jaunes qui partent à la rencontre des sangliers, est un paysage qui me rappelle les collines du bord de mer durant l’hiver dans l’Oranais. Malgré la température encore fraîche, nous avons pu prendre le café au soleil.

Aujourd’hui 11 janvier : beaucoup d’administratif ! Téléphoner pour trouver le menuisier ébéniste qui réparera nos meubles, long entretien avec mon éventuel nouveau prof d’aquarelle. Ecrire pour réclamer des papiers, en Suisse, en France. Grand progrès : moi qui tenais tant à mon petit carnet jaune et à palper mes « sous » pour aller, à la fin du mois, rendre visite au postier… je fais maintenant tout virtuellement… sauf qu’en réalité mon compte diminue concrètement ! C’est un plaisir de parcourir les rues d’Uzès bien qu’il faisait très froid aujourd’hui, très humide comme au bord du lac. On est vite revenus à Saint Quentin ! On a pu poser le rideau dans la chambre TV sans retouche, dis donc ! Enfin faudra boucher les trous précédents… quand on repeindra, hé ?

Vendredi 14 janvier 2011 – depuis deux jours c’est – la journée du moins – pratiquement l’été. Nous avons pu dîner sur la terrasse hier (22 à l’ombre) et aujourd’hui, 30 ! Chapeaux, T-shirts à manches courtes et lunettes à soleil étaient de rigueur. Ce soir on a la tête chaude comme si on avait été skier toute la journée ! Alors que pourtant JPierre a désossé une deuxième armoire, dont on a failli se prendre sur le museau tous les tablards qui sosnt tombés d’un coup comme un château de cartes ! De la camelote d’installation… ensuite il a décollé toutes les plinthes en carrelage car nous devions gagner deux cm pour enfiler dans ce renfoncement notre grande armoire de chambre à coucher qui pour l’instant est à la cave… c’est sympa pour aller y puiser ses sous-vêtements. Moi j’ai fait pratiquement les « à-fonds » : poussière sur les meubles et dans les coins, aspirateur, récurage, etc. Je me sens mieux chez moi maintenant. Ce soir, les restes d’une excellente paëlla achetée sur le marché ce matin et commencée à 13h. après un apéro terrasse au village où nous étions allés à vélo. Donc apéro raisonnable…

Demain c’est la fête de la truffe à Uzès et dans les environs. Samedi soir avons été mangé au Zanelli avec Martine et Morgane (truffes dans d’excellentes pâtes) et dimanche, nous avons dégusté un très bon repas au café du village dont le patron nous avait proposé de participer. On a rencontré des gens forts sympathiques. Ensuite nous avons été à la salle polyvalente pour écouter les vœux du maire, son rapport 2010 et les projets de la Commune pour 2011. Ensuite on pouvait, en écoutant de l’accordéon « pion-pion » déguster la galette des rois… mais avec le repas que l’on venait de faire… C’est le printemps ici… au village il y a un immense mimosa tout fleuri… c’est pourtant pas la Côte d’Azur… il est beau BEAU !

dsc03372.jpg    dsc03362.jpg

C’est super le système de téléphone SFR… une fois payé l’abonnement je peux téléphoner sur un fixe en Suisse autant que je veux pour le même tarif. Alors avec Anouck, on ne se prive pas ! Quelle chance ! Cet après-midi je suis allée me commander deux magnifiques rosiers grimpants parfumés pour mettre près de l’entrée ! Je les aurais en mars.

14 janvier 2011

On fait connaissance de nos voisins

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 21:25

Nous avons invités Mary et Didier, nos voisins du Mas du Vinigre, à prendre un apéritif et ce fut un moment très sympathique. Ils sont plein de projets et pleins d’énergie. Ils ont également vécu en Algérie peu après nous et connaissaient bien Tlemcen pour y avoir été souvent en promenade le week-end ou manger au Zianide ! Incroyable ! http://www.masvinigre.com/

Nous avons aussi fait connaissance d’une autre voisine qui est très charmante. Elle est spontanément venue nous souhaiter la bienvenue au portail quand je relevais la boîte à lettres.

Pour le 24 au soir, de manière à ce que je ne chope pas trop le bourdon, nous sommes allés manger au Clos des Pradines, c’était pas terrible ni très sympathique. Bref, nous sommes de toute manière tellement fatigués que nous étions contents de nous coucher.

Le dimanche 26 sont arrivés Anouck, Sylvain et la Doudoune pour trois jours de plaisir. Hélas on ne pouvait pas les loger mais ils étaient tout contents de rejoindre leur jolie chambre du Clos des Pradines, le soir. Sylvain nous a donné un bon coup de main: à commencer par certains achats de pièces pour la TV et régler la parabole, remis la lumière dans mon four électrique, aidé JPierre à déplacer les choses lourdes sous le couvert, etc. Avec Anouck on s’est régalées d’un petit tour dans les ruelles d’Uzès qui regorgent de boutiques de déco, de galeries, de petits bistrots. ON a pris le temps de papoter, de ce qu’ils feraient à Nouvel-An, éventuellement aux vacances d’été, etc… Trois jours, c’est court !

Quant au 31 nous avons choisi d’aller manger « Aux Délices des anges » du village. Une jolie pièce voûtée nous attendait mais l’odeur de pipi de chat était tellement forte qu’on a failli repartir. Nous n’avons pas été les seuls à être importunés mais les patrons sont si gentils que l’on a rien dit… on ne retournera pas dans cette pièce. Quant au menu c’était assez nul, faut le dire. Dommage ! Toutefois, cela nous a fait faire connaissance de Martine et Morgane qui habitent momentanément dans un gîte du Mas du Vinigre, en face de chez nous. Il se trouve que Martine est la sœur aînée d’une copine de jeunesse du quartier d’Ouchy: Josiane Dubi. Morgane reconstruit une maison – qui sera magnifique et originale – sur un grand terrain que leurs trois chevaux occupent déjà.

Lundi ou mardi dernier, je ne sais plus, la sonnerie de la porte retentit ! Deux personnes sont au portail ! Je m’approche pour aller répondre et je reconnais les Bataillard ! Des bons amis des Pasquier que l’on connaît, Jean-Pierre depuis le temps où il ramait avec François et moi depuis l’époque où j’avais connu Pierre Decarmine. Nous avions skié ensemble aux Crosets, j’avais 20 ans… en ce temps-là ! Bien sûr nous les avions croisés parfois aux environs de Lausanne et revus chez les Pasquier qui annoncent leur arrivée à la fin du mois. Enfin, ce fut une agréable surprise et le soir nous les retrouvons avec Martine, Morgane au Zanelli pour manger les meilleures pâtes d’Uzès (mais ils avaient décidé d’aller au cinéma ensuite). Le lendemain soir ils nous invitent dans leur très jolie ancienne maison, au coeur du village de Flaux, pour manger une raclette au fromage français. Ce fut une soirée tout à fait délicieuse.

Sur le marché l’autre jour je demande à un marchand de bio s’il a des œufs du jour. Il me répond :  »pas encore mais dans une heure. Où habitez-vous ? Ah! Juste à côté de chez moi alors !? » En effet, nous faisons ainsi connaissance de Claude et Brigitte qui est factrice. Ils sont adorables et je les ai invités à prendre un apéro quelques jours plus tard. Quelle chance et quel plaisir nous avons de nous sentir acceuillis et bien entourés avec tous ces gentils voisins… nous n’en oublions pas pour autant Sylvana et Patrick, Nelda et Noldi qui restent des amis.

dsc0383.jpg dsc0445.jpg vois Suso, tu pourras te promener dans le jardin et partir au village chercher le pain du déjeuner… et boire des Cervezas, c’est à 400m. seulement et nous Jojo, on sera bien sur le petit banc, hein ?

dsc0443.jpg c’est pour le moment mon petit coin préfèré, il remplace un peu ma jolie petite fontaine de Peney….

dsc0442.jpg JP pose la lanterne extérieure, incontestablement il devient bricoleur…

 

12 janvier 2011

On déballe, on râle, on se promène et on aime, car

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 0:12

… vraiment, même à cette saison, la région est belle.

Un « chez nous » glacial car cela fait deux jours que les portes sont ouvertes, alors bien sûr, pas de chauffage qui de plus, n’est pas au sol. Cela change tout, la chaleur électrique n’est pas aussi confortable. Je cherche tout et ne trouve rien… derrière la muraille de cartons on s’écroule presque d’épuisement… alors au lieu de faire à manger, nous testons les petits restos du coin. Les meubles finissent par se remplir, mais comme on ne peut pas encore les mettre à leur place définitive, ça promet… Jean-Pierre a commencé par démonter la grande armoire métallisée vieux rose, de trois portes coulissantes aux verres fumés qui était pile à côté de la porte d’entrée. Allez, ouste chez le voisin qui l’a récupérée volontiers pour son mas. Quelques lampes ont pu être installées mais il faudra pratiquement changer toutes les prises qui n’ont pas souvent la même forme que les suisses.

Le mistral nous a lâchés enfin, alors lorsqu’il y a un rayon de soleil c’est super. Et le soir, le ciel est magnifique, plein d’étoiles, c’est pas le Sahara mais presque. Y’a pas d’industrie hautement polluante et les grandes villes sont à 40 km environ. C’est beau !

A Peney, le jour de notre arrivée une jolie chatte s’était installée au centre du salon sur le tapis encore roulé et n’a plus voulu nous quitter jusqu’à qu’un véhicule de malheur l’expédie d’un seul coup au paradis des chats, notre pauvre Mina. Ici, on hérite d’Armand : un joli chat tigré foncé, comme notre Moufflet, mais semi angora. Il louche et ne voit sûrement qu’avec un œil, il semble un peu sourd et il marche sur trois pattes, il marche en tenant parfois sa deuxième patte avant droit à l’horizontale, c’est pas sans nous rappeler certains militaires des années 40, surtout qu’il a de belles moustaches, lui ! Oui je suis allergique et figurez-vous qu’il est sauvage, donc impossible – depuis 5 ans – de l’approcher à plus de 60 cm. Voilà ce qui nous arrange tous les deux. Sur et sous l’amandier, contre la façade nord, nous avons plein de mésanges et de rouge-gorges, bien sûr aussi des moineaux et quelques colombes.

dsc0426.jpg

 

12

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56