Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

14 août 2011

Quelques jours avec Jojo et Suso

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 21:47

Très contents de nous retrouver en gare de Nîmes où nous les attendions impatiemment, nous avons décidé d’aller prendre un apéro et croquer une morce en ville afin qu’ils puissent tranquillement nous raconter leurs belles vacances en Galicie auprès des très nombreux frères et soeurs de Suso. Nous nous sommes promenés jusqu’à la nuit tombée… quels bons moments !

img0097.jpg  p1130670.jpg  p1130672.jpg  img0098.jpg  img0101.jpg  img0103.jpg  p1130679.jpg

Le lendemain nous avons profité d’être tranquilles autour de la maison. Jojo & Suso à peine rentrés chez eux et devant repartir, n’en demandaient pas davantage et nous non plus. Petit-déjeuner sur la terrasse, pic-nic à midi, visionnage des photos respectives de l’été, cueillette de figues, bricolage pour les hommes puis une bonne sieste ou lecture et c’est déjà la soirée.

img01641.jpg marché à St-Quentin img01621.jpg  img0107.jpg  dsc0236.jpg  dsc02381.jpg  dsc02371.jpg 

Jeudi matin, pour le plus grand plaisir de Suso qui n’aime pas la voiture mais rêvait de voir Marseille, nous réglons le GPS en direction du Vieux Port. Deux heures et dix minutes plus tard, la voiture parquée, nous attaquions le premier pastis sur le quai à la santé de David (il adore Marseille) à qui Suso n’a pas manqué de téléphoner. Magnifique moment, j’ai tant de bonheur à lire le plaisir dans les yeux de ceux que j’aime. Ensuite nous avons pris le repas de midi sur la terrasse brumisée de La Cuisine au Beurre que fréquentait Franck Fernandel jusqu’à il y a peu ainsi que bien d’autres vedettes telles Roland Magdane. Plein de photos partout dans ce resto qui a su rester bien sympa et accueillant; natuellement, Marguerite y a sa place et pose dans le hall d’entrée à côté d’un prisonnier qui hélas ne resemble pas à Fernandel (mais le patron, soit-disant bien d’accord nous a promis qu’il allait être remédier à la chose prochainement… j’irai contrôler)! Nous y avons mangé un super moules-frites-rosé, le tout offert par Suso et Jojo! Pas de sieste aujourd’hui, mais une bonne trotte digestive sous le soleil autour du Vieux Port, passant sous le Fort St Nicolas (1660), en direction du Vallon des Auffes… après avoir enfin trouvé un bus de la ville nous avons changé pour un car touristique à étage. Ben oui… on n’a plus vingt ans, ni même 40 ! Mais nous ne serons pas à l’étage car il est bondé… nous descendrons à Notre Dame de la Garde pour y monter… tous les escaliers jusqu’au sommet d’où la vue sur la ville et les îles du Frioul est magnifique. Pour la suite du parcours… nous attendrons ce satané car pendant plus d’une heure en « plein cagnard » et en jouant avec les ombrages… retard dû aux engorgements des rues… c’est ainsi à Marseille nous dira le chauffeur, qui n’y est pas né et n’y pouvait rien !

p1130684.jpg  p1130686.jpg Santé! David img0128.jpg  p1130687.jpg  img0120.jpg  img0134.jpg  p1130695.jpg

le Vallon des Auffes défiguré… pourquoi ne pas avoir cherché une solution pour mieux intégrer au paysage ces habitations… y’a que l’OM qui a des sous ?
p1130703.jpg  p1130700.jpg  img0136.jpg  img0135.jpg 

p1130715.jpg  p1130721.jpg  p1130725.jpg  p1130724.jpg  p1130728.jpg  p1130731.jpg  p1130740.jpg  p1130748.jpg la montée est rude… heureusement, il y a un vendeur d’eau dans les escaliers car en-haut il n’y a rien qu’un bistrot quelconque qui fermait déjà ses portes!

Quant le car est enfin arrivé, là nous étions les derniers et avons donc pu rejoindre quelques personnes sur le toit. La vue était vertigineuse et les rues bien étroites vues de si haut. Il est difficile de croiser car le car est large et ses roues sont bien en retrait, ce qui fait que l’on a constamment l’impression que « ça ne passera pas« , cauchemardesque pour moi. Toutefois, nous avons pu constater que la vie du chauffeur n’était pas de tout repos et qu’il devait être content d’arriver au bout de sa chaude journée! Ce tour de ville, ne passant hélas que dans le bas du Panier et revenant au Vieux Port par les méga-chantiers du bord de mer nous a néanmoins permis d’admirer au passage la somptueuse Basilique Cathédrale Ste-Marie-Majeure (en pijama… disent les Marseillais en raison de ses pierres alternativement vertes et blanches. Cet édifice d’inspiration byzantine (style romano-byzantin, emploi de la mosaïque, des coupoles) marie en effet éléments romans et gothiques). Sa construction dura de 1852 à 1893 et les travaux furent successivement dirigés par les architectes Vaudoyer, puis Espérandieu et Revoil. Ces deux-là se sont bien succédés car le résultat de leurs travaux ici comme à Notre-Dame de la Garde est grandiose!

p1130764.jpg  p1130750.jpg Pierre Puget, célèbre sculpteur, architecte et peintre baroque d’origine marseillaise, Puget réalise pour les jardins de Versailles ses plus grandes œuvres, aujourd’hui au Louvre : le Milon de Crotone et le Persée et Andromède. Etrange paradoxe pour un artiste qui ne travailla jamais sur les lieux.

à gauche p1130777.jpg à droite p1130774.jpg  p1130754.jpg  p1130758.jpg  p1130790.jpg retour dans le Vieux Port où de patients jeunes pêcheurs taquinent le poisson. Quant à nous, un apéritif délicieux et bien mérité, sous les brumisateurs de la Brasserie du Vieux Port, nous est encore offert par Suso et Jojo qui veulent prendre en charge toute la journée. Merci Merci beaucoup ! Car le meilleur, à La Bouillabaisse, reste à venir… pour moi en tout cas avec une délicieuse et « rapicollante » soupe de poissons. Aujourd’hui, en tout cas nous aurons fait – sans compter l’apéro du soir - deux très bons restos. On a bien choisi car à Marseille comme dans toutes les villes touristiques il est tellement facile de « mal tomber ». Ce ne sera pas le cas cette fois et avec JP – vous savez le Hans-Peter – nous avons retenu les adresses!

p1130797.jpg  p1130794.jpg  p1130817.jpg  p1130809.jpg  p1130802.jpg il est passé 23h. il est temps de rentrer dans le Gard. Nous mettrons exactement deux heures. Une belle journée, mais fatigante et que je devrai récupérer le lendemain matin sous peine de ne pas tenir debout. Mon coeur me le fait sentir et je dois me recoucher. Je reviendrai à la normale (ou presque) dans l’après-midi pour les accompagner à Avignon. Avec ma soeur nous ferons le tour d’une partie des magasins et boutiques de la ville… puis nous retrouvons lézommes pour prendre l’apéro sur la grande place et y partager le souper. Suso nous a dit que ça lui faisait moins d’effet que la première fois de revoir le Palais des Papes… quant à nous, vieux gagas… nous sommes toujours autant admiratifs qu’à la première fois, surtout au crépuscule. Suso nous a offert, après souper pour activer un peu la digestion, un tour en manège. Il a demandé à un monsieur de nous prendre en photo car ça valait le détour… ce sera bien la dernière fois! emoticone

dsc0286.jpg  dsc0263.jpg  dsc0279.jpg  dsc02671.jpg  img0172.jpg  dsc0259.jpg  dsc0256.jpg  dsc0251.jpg

Le lendemain samedi matin Suso ne voulait pas rater le marché à Uzès et comme c’est encore pour nous toujours un grand plaisir… quoique l’on commence à préférer quand il y a moins de monde… Nous avons rejoint Madeleine et François qui étaient descendus quelques jours aussi. C’était des moments très sympas, on a croqué pizzas, omelette baveuse et salade… quelle chaleur sous ces parasols !!!

img0180.jpg   img0179.jpg   img0177.jpg   p1130834.jpg   p1130830.jpg   p1130827.jpg 

Puis vient vite le dimanche et il faut déjà penser au retour pour Jojo & Suso. Avant de rejoindre la gare pour se quitter nous passons encore quelques bons moments à nous promener dans Nîmes et – évidemment – à croquer une morce, devant les arènes, sur la terrasse de la Brasserie Bofinger, recommandée – à très juste titre – par Le Routard.

p1130855.jpg  p1130854.jpg  p1130852.jpg  p1130845.jpg  p1130841.jpg  p1130677.jpg  p1130674.jpg

J’espère qu’ils auront été contents de leur séjour, qu’ils aurant eu autant de plaisir que nous. Ca nous fait encore tout drôle d’aller « vite fait » à Nîmes ramener quelqu’un au train et ensuite de rentrer « chez nous« . C’est vraiment super, j’adore !

Une Réponse à “Quelques jours avec Jojo et Suso”

  1. David dit :

    MAGNIFIQUE!!! C’est quand même sympa Marseille… faut le dire.
    Merci pour la spéciale dédicace au Pastis… ça fait plaisir!
    Salutation
    Bizzz

Laisser un commentaire

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56