Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

25 mars 2018

Barry Douglas

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 17:44

et son Camerata Ireland se sont produit au Théâtre du Cratère d’Alès… pour trois magnifiques concertos de Mozaart. Nous les avions ratés l’an dernier dans la Cour du Duché, voilà qui est réparé ! Et avons certqinement gagné beaucoup au point de vue acoustique !

Nous avons passé un excellent moment dans ce beau théâtre national (presque 900 places), qui n’est pas sans me rappeler celui de Beausobre à Morges.

22 mars 2018

A nouveau un compagnon à 4 pattes

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 14:33

Il y a 4 ans, nous avions déjà eu la garde de Mascotte (que je surnomme Mascotto… quand même? c’est plus viril pour un petit chien, genre caniche, tout noir et grisonnant de 14 ans). Vous pouvez en voir des photos sur ce blog en 2014. Nous l’avons également eu au mois de février dernier pour une semaine. Et maintenant le voici de retour depuis lundi soir puisque sa maîtresse a été hospitalisée d’urgence avec un bras cassé, une hanche artificielle déboîtée, etc…

Nous avions décidé de ne pas reprendre de chien. Car prendre un jeune chien c’est peut-être le vouer à être orphelin ou à finir en chenil; pire encore un vieux chien oui, une bonne action me direz-vous, mais nous ne sommes pas prêts à repasser chez un véto pour l’euthanasier… Et puis, les entrées aux musées leur sont interdites, les transports publics compliqués et les fins de journées ne peuvent pas s’improviser. Nous voulons notre liberté de mouvement… Et toc ! voici que nous ne pouvions refuser de reprendre Mascotto et on ne sait pas pour  combien de temps, cela peut durer et ignorons si sa patronne sera en mesure de le reprendre…

Quand on est allé le chercher il nous a reconnu et avons constaté la fête qu’il nous a faite… il s’est attaché à nous, il a un jardin pour sortir comme il veut… et nous aussi on s’y attache ! Cela fait deux semaines maintenant…

IMG_7909 IMG_8731  A suivre…

 

19 mars 2018

Après-midi à Marseille

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 22:08

Je voulais aller au centre Apple qui est magnifique, tout vitré sur la méditerranée et les îles du Frioul ! Nous avons dîné (bon mais trop cher pour ce que c’était) au restaurant du MUCEM avec vue plongeante sur une partie du port et la Major, avec en prime le spectacle du démontage de la grande roue, encore plus haute que celle du Vieux Port ! Des équilibristes de monteurs démontant cette grande tour de ferraille, commençant par le haut, me donnaient des sueurs… un coup de blanc de Bandol a été obligatoire ! Je ne résiste pas au plaisir de vous remettre quelques photos…

Mucem (1) Mucem (2) Mucem (3) Mucem (4) Mucem (5) IMG_8582 IMG_8583

Ensuite JP m’a abandonnée trois quarts d’heure, le temps de voir l’exposition « Roman-Photo » pour me souvenir avec émotion de mon adolescence durant laquelle nous allions parfois dormir chez nos cousines et cousin de la rue Riant-Mont 2 à Lausanne. Nous fêtions le Nouvel-An à la Riponne sous la « protection » des grands qui nous accompagnaient sans se faire prier sur le fameux « Rotor »… qui se souvient de ce manège tournant à toute vitesse et dont le plancher s’abaissait, nous élevant donc à quelques deux mètres du plancher dans la position choisie en nous collant à la paroi par sa force centrifuge, on adorait ! Bref… c’était également, pour ma soeur et moi l’occasion de dévorer ce qui nous était interdit habituellement : des romans d’amour… en photos… c’était le pied, on adorait et il y avait des piles de « Nous Deux » (ma cousine aînée Daisy, avait 18 ans…, elle travaillait déjà et pouvait s’en acheter);  les parents discutaient, riaient et jouaient aux cartes ! Le feu crépitait dans le poêle et nous descendions parfois chercher des boulets à la cave toute noire !

Bref ! le véritable roman-photo sentimental est né en 1947 en Italie et Nous Deux se vend aujourd’hui encore à 230’000 exemplaires en France. De grands acteurs, actrices des 30 glorieuses ont débuté grâce à ce genre, certains photographes aussi ! Même les yés-yés, Johnny, Sheila, Coluche et d’autres comme Mireille Mathieu et Dalida se sont prêtés à ces « romances à l’eau de rose« . Des versions « érotiques » ou satiriques telles Hara Kiri : avec Cavanna, Bernier et Wolinski qui ne se  sont pas gênés en transposant des reflets politiques; ils se font connaître par leur journal, dont certains articles ou images seront parfois censurés, bien sûr ! Ce n’est certes pas une exposition incontournable mais moi j’y ai trouvé un certain plaisir par tout ce que cette période représente dans mes souvenirs de jeunesse et par cet aspect populaire représentatif d’une époque.

IMG_8614 IMG_8639 IMG_8649 IMG_8650 IMG_8609 IMG_8647 IMG_8642

18 mars 2018

Balade du dimanche

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 22:21

Des amis nous ont suggéré une petite balade agréable jusqu’à l’Oppidum de Gaujac, à moins de 10 km de la maison. Sous un ciel chargé avec parfois quelques gouttes de pluie ou de bons rayons de soleil, nous avons grimpé jusqu’à l’entrée de cet oppidum à travers la forêt sur un chemin croisant un de ceux faisant partie des « chemins de Compostelle », il est situé à une hauteur vertigineuse de 270 m. sur la colline Saint-Vincent.

On y trouve les vestiges du temple érigé pour Apollon et sa soeur jumelle Artémis en l’an 40 / 20 av. JC ! On voit encore très bien les dalles qui entouraient ce temple et un reste d’escalier. Les thermes romains de Gaujac, sur ce site sont impressionnants, on s’imagine dans un bassin d’eau chaude devant ce paysage magnifique ! Un tremblement de terre a en grande partie détruit ces thermes vers la moitié de IIIe s. Au Ve siècle, les populations fuyant les Wisigoths y trouveront refuge. Au XIIe siècle, un petit village s’installe. Il semble que les derniers occupants aient été des tailleurs de pierre, dans le but de les revendre, la vie était dure aussi à cette époque-là.

DSC_5758 DSC_5759 DSC_5764 DSC_5767 DSC_5770 DSC_5772 DSC_5773

8 mars 2018

Un éreintant après-midi administratif… bien français !

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:19

Partie pour 14h00 chez le chirurgien afin de faire le point avec  lui, me voilà dans une salle d’attente bondée. Au bout de quart d’heure un jeune homme  m’invite à passer dans une petite chambre pour prendre des mesures orthoptiques. Après m’avoir instillé quelques gouttes dans les yeux, il commence son examen :des images originales, très colorées, kaléidoscopiques s’offrent à mes mirettes au travers de ces trois appareils différents. Ensuite de cela il m’installe dans une autre chambre sombre pour attendre le médecin. J’attends une demi-heure… il arrive, il reprend quelques mesures au moyen d’un autre appareil et me dis à bientôt donc à la clinique le matin à 7h30 par l’entrée de nuit car mon ophtalmo sera présent et doit ensuite remonter à son cabinet à Uzès :  pouf ! 135 euros de moins…

Une heure et demie plus tard je suis juste juste pour arriver à mon rendez-vous chez l’anesthésiste – non sans avoir parcouru 300 mètres pour entrer dans un autre immeuble –  (moi qui pensais avoir le temps de manger un sandwich et prendre un café entre les deux) que nenni… là, j’attends mon tour pendant 10 min. Je remplis tout un formulaire A4 de deux pages et je refais la queue pour le rendre à la réceptionniste. Je paie 90 euros…

Voilà… je peux m’en aller pour… passer maintenant à un autre bâtiment. Contente je suis en deuxième position ! Mais… la dame me tend deux numéros : 73 et 74… pourquoi ? parce que vous allez être opérée des deux yeux… vous remplissez ce formulaire (j’ai déjà tout dit dans le précédent formulaire de l’anesthésiste) et vous attendez votre tour… ! On n’est qu’au numéro 62… Je ne comprends pas, ce sera mon tour au 73, pour le 74 devrais-je repasser la porte en sens inverse et rentrer à nouveau par la même ou ce sera une porte à côté ?… Ah ! GRRR… Et JP le pauvre, qui piétine…

Une fois à l’intérieur, la dame souriante remplit encore de nombreux papiers qu’elle photocopie et plie soigneusement pour les enfiler dans les enveloppes, imprime des pages A4 de chiffres à coller sur ces immenses enveloppes oranges, deux par œil SVP ! Je me souviens des débuts de l’ordinateur lorsqu’on nous disait : « ce sera génial, on utilisera beaucoup moins de papier ! »  Un gros gag ! Une heure plus tard, me voilà libérée de ces fastidieux préparatifs, je suis fourbue, la tête me tourne, j’ai rien mangé, je suis shootée à l’administratif ! Devant moi il y avait un monsieur handicapé et encore plus vieux que moi, il n’en pouvait plus et on ne lui parlait pas très gentiment parce qu’il avait de la peine à comprendre tout ce cirque… uit…

Appréciez, amis Suisses, les commodités que vous offrent vos médecins, les hôpitaux et les cliniques, certes plus chers… quoique…

12

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56