Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

19 mars 2018

Après-midi à Marseille

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 22:08

Je voulais aller au centre Apple qui est magnifique, tout vitré sur la méditerranée et les îles du Frioul ! Nous avons dîné (bon mais trop cher pour ce que c’était) au restaurant du MUCEM avec vue plongeante sur une partie du port et la Major, avec en prime le spectacle du démontage de la grande roue, encore plus haute que celle du Vieux Port ! Des équilibristes de monteurs démontant cette grande tour de ferraille, commençant par le haut, me donnaient des sueurs… un coup de blanc de Bandol a été obligatoire ! Je ne résiste pas au plaisir de vous remettre quelques photos…

Mucem (1) Mucem (2) Mucem (3) Mucem (4) Mucem (5) IMG_8582 IMG_8583

Ensuite JP m’a abandonnée trois quarts d’heure, le temps de voir l’exposition « Roman-Photo » pour me souvenir avec émotion de mon adolescence durant laquelle nous allions parfois dormir chez nos cousines et cousin de la rue Riant-Mont 2 à Lausanne. Nous fêtions le Nouvel-An à la Riponne sous la « protection » des grands qui nous accompagnaient sans se faire prier sur le fameux « Rotor »… qui se souvient de ce manège tournant à toute vitesse et dont le plancher s’abaissait, nous élevant donc à quelques deux mètres du plancher dans la position choisie en nous collant à la paroi par sa force centrifuge, on adorait ! Bref… c’était également, pour ma soeur et moi l’occasion de dévorer ce qui nous était interdit habituellement : des romans d’amour… en photos… c’était le pied, on adorait et il y avait des piles de « Nous Deux » (ma cousine aînée Daisy, avait 18 ans…, elle travaillait déjà et pouvait s’en acheter);  les parents discutaient, riaient et jouaient aux cartes ! Le feu crépitait dans le poêle et nous descendions parfois chercher des boulets à la cave toute noire !

Bref ! le véritable roman-photo sentimental est né en 1947 en Italie et Nous Deux se vend aujourd’hui encore à 230’000 exemplaires en France. De grands acteurs, actrices des 30 glorieuses ont débuté grâce à ce genre, certains photographes aussi ! Même les yés-yés, Johnny, Sheila, Coluche et d’autres comme Mireille Mathieu et Dalida se sont prêtés à ces « romances à l’eau de rose« . Des versions « érotiques » ou satiriques telles Hara Kiri : avec Cavanna, Bernier et Wolinski qui ne se  sont pas gênés en transposant des reflets politiques; ils se font connaître par leur journal, dont certains articles ou images seront parfois censurés, bien sûr ! Ce n’est certes pas une exposition incontournable mais moi j’y ai trouvé un certain plaisir par tout ce que cette période représente dans mes souvenirs de jeunesse et par cet aspect populaire représentatif d’une époque.

IMG_8614 IMG_8639 IMG_8649 IMG_8650 IMG_8609 IMG_8647 IMG_8642

Laisser un commentaire

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56