Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

13 septembre 2018

Le Musée de la Romanité à Nîmes

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:59

Pendant que JP est en train de se faire confectionner une nouvelle rétine par un brillant chirurgien de MediSud… je profite de passer le temps en satisfaisant ma curiosité :

1) je mange une excellente salade César à « l’Annexe » que le cabinet d’anesthésistes m’a conseillé, puis 2) j’expérimente le tram-bus et c’est nickel, 3) j’entre au Musée de la Romanité inauguré en juin de cette année et dont l’architecte est la Frano-Brésilienne, Elizabeth de Portzamparc !

Derrière les façades modernes toutes d’écailles, brillant sous le soleil nîmois,  le Musée de la Romanité récemment ouvert, se cachent de très vieilles pierres, d’antiques trésors ! L’Histoire ne m’intéresse que très moyennement. Des vieilles pierres, mes préférées sont les galets du bord de l’eau, roulés inlassablement et polis comme «patte de velours»  et aux couleurs changeantes.

Mais je suis curieuse, vous le savez,  et il faut voir les choses avant d’en parler un peu… je suis donc entrée. Le hall d’accueil est vaste : son centre  est tout en douces volutes d’inox brillantes cachant le chemin-rampe d’accès au premier étage et reflétant bien la lumière du jour par ses baies vitrées largement ouvertes sur les célèbres arènes.

Trois niveaux et des coursives (mezzanines) donnent un esprit toute petite ville dans la ville. On y observe parfois d’en-haut les trésors de pierre : colonnes, frontons, statues et sculptures de l’époque Préromaine, de l’époque romaine puis l’époque médiévale. Entre les « écailles », quelques fenêtres bien placées, comme des tableaux, donnent sur les jardins que je n’ai pas eu le temps de visiter mais qui semblent n’être pas encore aboutis ou pas encore bien végétalisés.

J’ai aimé  les mosaïques magnifiques et quelques fresques. L’art visuel est très présent aussi avec d’intéressantes vidéos. J’ai apprécié bien sûr le toit-terrasse dont le cœur rappelle la fosse de l’arène voisine et qui abrite un restaurant. A mon humble avis, ma critique principale est que la place perdue est immense et je me permets d’ajouter que je n’aime pas ses façades dans lesquelles je ne retrouve ni le drapé d’une toge, ni l’aspect d’une mosaïque !

IMG_2047 IMG_2045 IMG_2026 IMG_2022 IMG_2029 IMG_2024 IMG_2042

 

Laisser un commentaire

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56