Famille-Amis-Echanges-Aquarelles

27 juin 2019

Bonjour l’angoisse !

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 17:40

En hiver, n’ayant pas de fourneau ni de cheminée, je crains toujours lors des froidures de janvier, voire de février, la panne d’électricité qui nous priverait d’une température confortable.

Mais ces jours-ci, par contre, je crains également la panne – nous venons d’avoir une petite coupure de courant – car la température ambiante à l’extérieur est de 40 degrés avec un ressenti de 42 ! Demain ce sera 5 degrés de plus avec un ressenti de ? …

… à dix degrés près c’est le Sahara que nous avons connu en été 1977 à Béni Abbès, Taghit et Timimoun, température qui nous empêchait de faire dix pas durant la journée ! La nuit, nous avions monté les matelas de notre chambre pour dormir sur le toit de cet hôtel Gourara qui ne semble pas avoir changé mais s’être agrandi, la piscine aussi est plus grande mais elle est toujours au même emplacement… Notre fils fêtait ses 7 ans ce jour-là et avait reçu des Sugus du seul couple qui se trouvait là aussi avec leur fille handicapée (c’était l’ex-patron de Sugus à Neuchâtel) ! Quel souvenir fantastique nous gardons de ces deux nuits sous le ciel étoilé du Sahara et de l’accueil aussi, tellement gentil.

Le deuxième soir nous avions été invités par un sahraoui rencontré à l’hôtel à assister « en catimini » à une cérémonie impressionnante dont je garde un souvenir incroyable… et inénarrable :une  cérémonie de désenvoûtement d’un endroit, un peu en-dehors du village, sur lequel allait être construit un grand hôtel ! J’ose supposer – en voyant les photos d’aujourd’hui – qu’il s’agit de l’actuel hôtel Ksar Massine…

Je n’ai pas résisté à emprunter quelques photos à Internet… j’espère ne pas avoir d’ennui…

La-palmeraie-de-Beni-Abbes XP_5534 va3040 hotel ksar massine exposition-sahara-algc3a9rien-glorious-sun-gr 2dabe4f7b20f1d4516427f5cd75b1111
IMG_4830 IMG_E5484

 

26 juin 2019

Un siècle de roulottes à Saint-Quentin-la-Poterie

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 19:44

Une sorte de jardin extraordinaire où se prélassent ces jolies retraitées : une vingtaine de roulottes différentes, colorées ou plus discrètes (930 à 1960). Beaucoup d’énergie et de temps pour les dénicher, puis un travail colossal et beaucoup d’euros pour restaurer au mieux ce qui peut  être sauvé. Nous avons vu « les restes » d’une authentique grand-mère des roulottes :  celle dans laquelle a vécu Django Reinhardt, c’est une ruine qui est conservée  à côté de sa reproduction ayant servi à tourner le film d’Etienne Comar en 2017 et retraçant la vie de ce guitariste novateur. Il y a celle aussi qu’a « habité » Omar Sy pour le film « Liberté » et qui a dû être rehaussée pour qu’il ne se scalpe pas… Un clip sera tourné dimanche 30 juin avec le chanteur Christophe Mahé qui, le soir, mangera au village, à La Cuisine du Boucher !

Nous  avons vu et pu entrer dans ces petites maisons à roues : il y a celle des forains (Bouglione par exemple, qui pèse 4 tonnes et a été construite à Nîmes), celle des cylindreurs (1920, qui a fait 4 ans sur les routes), celle de la transhumance pour le berger et son chien, pour ne citer que celles-ci ! Une différence est faite entre la « roulotte » qui est utilisée pour pratiquer un métier, qui souvent n’est munie que de deux roues) et la caravane qui est l’habitation ambulante (à quatre roues).

Il est aujourd’hui difficile d’en trouver car les tziganes avaient pour tradition, à leur mort, de brûler leur roulotte. De plus, ce monde de nomades a subi la déportation et l’extermination par les nazis, que les Français de Vichy ont soutenus dans ce crime. Peu d’archives et de traces d’ailleurs de ce tragique épisode historique…

Bref, ces belles roulantes, qui ne roulent plus,  se font encore parfois belles pour se prêter à des scènes de cinéma, de shootings, de télévision, pour des mariages ou d’autres fêtes. A l’intérieur, le lit conjugal était en général de travers non pas pour éviter les secousses comme je le pensais, mais bien pour rigidifier l’habitation. Sous ce lit, se trouvait dans certaines, un espace pour les enfants…

La passion de M. Le Fur ne semble pas être partagée par notre commune, je crois que c’est dommage !

la rouge et verte (1) ok IMG_5296 ok IMG_5297 ok IMG_5300 ok IMG_5312 ok IMG_5339 ok IMG_5315 ok IMG_5332 ok IMG_5326 ok IMG_5314 ok IMG_5343 IMG_5346 ok IMG_5350 ok IMG_5336 ok IMG_5340 ok IMG_5297 ok

Exposition au nouvel EHPAD Les Cistes à Saint-Quentin-la-Poterie

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 14:56

C’est avec grand plaisir que j’ai accepté l’invitation de l’Ehpad pour décorer les murs de sa salle de réception, de son réfectoire et de ses longs corridors à l’occasion de sa fête annuelle. Ce fut bien du travail de lister tous ces tableaux, donc de leur choisir un titre, puis de les emballer ! Je sais bien que ce n’est pas vraiment un lieu de passage dans lequel les gens ont idée de regarder ce qu’il y a contre les parois, ni surtout d’acheter une peinture… mais tout de même quelques pensionnaires au moins ont été très intrigués et occupés à nous suivre pour nous regarder les  suspendre !

C’est déjà, ça et je trouve que les locaux s’en trouvent drôlement égayés ! Monsieur l’aumônier m’en a déjà réservée une… et ça me fait très plaisir car c’est une petite aquarelle tout à fait imaginaire que j’aime bien ! Elle lui rappelle un coin de « chez lui », sympa !

DNAH8490  IMG_5374 IMG_5378 IMG_5392 IMG_5379 IMG_5377 IMG_5376 IMG_5375 IMG_5407 IMG_5406 IMG_5396 IMG_5408 IMG_5384 ok IMG_5404

24 juin 2019

Pont du Gard à Vers

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 12:04

Lorsque j’ai vu ce monument il y a une quarantaine d’années, je n’avais pas imaginé qu’un tel aménagement autour de lui le mettrait si bien en valeur. Nous crapahutions dans la garrigue pour arriver jusqu’à lui, que nous pouvions à ce moment-là encore, visiter de l’intérieur à son dernier étage, en circulant dans sa canalisation d’eau !

Je ne pensais pas non plus que je le reverrai, beaucoup plus tard et beaucoup plus souvent, en habitant si près !

Son musée est très bien fait , très intéressant. La salle de cinéma est vaste, confortable. On peut s’y reposer un peu si on le désire, après la balade… je pense que les cousins ont apprécié cet édifice ! Cela les change de la culture Maori…

Le soir, nous avons mangé au Buffet de la gare de Vers-Pont-du-Gard… dans laquelle ne viennent plus que des passagers en quête d’une bonne assiette…  ouverte en 1880 par la Compagnie Paris-Lyon-Méditerranée (PLM), elle se ferme pour les voyageurs en 1938 déjà et pour le trafic fret en 1990.

IMG_5261 ok IMG_5262 IMG_5266 ok

Retour aux Carrières de Lumières aux Baux de Provence

Classé sous FRANCE l'Uzège — zuppigerjeanpierre @ 11:12

Ce spectacle est visible deux fois avec plaisir ! Oui, je vous en ai déjà parlé, mais pour les cousins de Nouvelle-Zélande nous y sommes retournés.

A cette occasion j’ai découvert les sculptures de l’artiste Allemand Stefan Szczesny.  Sur le ciel bleu de Provence, ces fines silhouettes féminines se détachent comme pour le toucher ! Elles sont en inox, ou en acier peint de couleurs vives; au Jardin du Prince Rainier, quelques peintures sur bois. Une partie est également exposée en ce moment (après Le Palais des Papes à Avignon en 2014), dans les jardins de la citadelle de Saint-Tropez.

Après cette balade apéritive, un super repas au Petit Hameau des Baux…

IMG_5248 (modifié) ok IMG_5247 (modifié) ok IMG_5244 (modifié) ok IMG_5243 (modifié) ok IMG_5250 (modifié) ok IMG_5252 ok IMG_5253 ok IMG_5254 ok IMG_5255 ok

 

 

12

mes ouvrages |
masque |
La magie dans tous ses états. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | création tecktonik de teck-...
| Club 3 & 4 Roues de l'O...
| ASSO-RANDO-CLISCOUET56